Au Canada il existe des traitements pour faciliter la perte poids.

Visitez le site d’Obésité Canada pour découvrir les traitements disponibles. Parlez a votre médecin pour determiner lequel de ces traitements pourrait vous convenir.

Qui perd gagne

 

Les répercussions de l’exercice sur la perte de poids

La téléréalité est-elle vraiment « réaliste »?

Voir quelqu’un à la télévision perdre 100 livres rapidement donne envie d’accomplir la même chose. Assis chez vous, vous aimeriez si désespérément croire que c’est possible. La question tenace qui vous habite « Pourquoi je n’y arrive pas? » peut faire naître en vous un sentiment de honte.

La vérité est que personne ne devrait avoir honte. Ça ne marche tout simplement pas à long terme. La perte de poids n’est ni rapide ni magique.

Un examen plus attentif de l’une des émissions de téléréalité de perte de poids les plus regardées le prouve. Pendant plus d’une décennie, « Qui perd gagne » présentait des transformations à la suite de pertes de poids incroyablement rapides, ce qui donnait aux téléspectateurs l’impression qu’ils pouvaient en un rien de temps perdre leurs livres en trop à condition de faire quotidiennement suffisamment d’exercices physiques extrêmes. Une étude de suivi menée auprès de participants à l’émission a révélé les nombreux effets indésirables associés à cette approche.

Une étude de 2016, parue dans le journal Obesity a suivi l’évolution de la perte pondérale de 14 concurrents durant et après leur passage à l’émission américaine The Biggest Loser. Cette étude présente un certain nombre de découvertes révélatrices.

 

Métabolisme plus lent

À mesure que les participants perdaient du poids durant la saison, il a été découvert que leur métabolisme au repos était significativement plus bas à la fin de la saison. Cela signifie qu’ils brûlaient moins de calories lorsqu’ils étaient au repos!

 

Taux plus faibles de leptine

À la dernière pesée de l’émission, les taux de l’hormone leptine (responsable de la sensation de satiété et de plénitude) des participants avaient chuté.

Pour cette raison, ils avaient constamment faim et étaient donc plus susceptibles de manger davantage.

 

Taux plus faibles d’hormones thyroïdiennes

Les taux d’hormones thyroïdiennes qui régulent le métabolisme se sont révélés bien plus faibles parmi les concurrents qu’ils ne l’étaient au début de la saison.

 

Ces taux ne sont jamais revenus à la normale

Le fait que les taux de leptine, d’hormones thyroïdiennes et que le métabolisme ne soient jamais revenus à la normale était sans doute plus surprenant que les effets indésirables observés sur l’appétit et la fonction métabolique.

Plus la perte pondérale était importante durant l’émission, plus lent était devenu le métabolisme, ce qui a inévitablement causé un gain de poids même si les concurrents mangeaient moins que jamais.

 

Leçons en regard de l’exercice

Que signifient ces résultats?

L’idée selon laquelle la perte de poids peut être immédiate et spectaculaire ne fait qu’aggraver la stigmatisation vécue par les personnes aux prises avec l’obésité. Autrement dit, si vous bougez suffisamment et que vous vous privez, vous pouvez rapidement perdre du poids.

Maintenant que vous connaissez la vérité sur l’émission de téléréalité, assurez-vous d’être indulgent et patient envers vous-même au moment de mettre au point vos routines d’activité physique.

Nous nous épanouissons tous dans un environnement paisible et encourageant.

Bien entendu, l’idée d’une perte de poids rapide est attrayante pour tous les déçus qui suivent des régimes en série. Une telle perte de poids se veut une solution immédiate aux problèmes qui compromettent votre estime de vous-même. Comme en témoignent les concurrents de l’émission, une perte de poids draconienne sur une courte période entraîne des changements extrêmes des taux d’hormones qui régulent la faim et le métabolisme, et ces changements peuvent être incroyablement difficiles à neutraliser. Une approche lente et soutenue s’avère plus efficace que vous ayez à perdre 10 ou 50 livres.

Si vous mettez en place un nouveau programme d’exercices, essayez de commencer lentement et optez pour les types d’exercices que vous vous voyez faire à long terme. Soyez indulgent envers vous-même et adoptez des routines amusantes et faisables, ce qui vous permettra de prendre l’habitude d’être physiquement actif. L’exercice ne sera ainsi ni une corvée ni un ennui. Les actes inspirés engendrent la motivation!