Au Canada il existe des traitements pour faciliter la perte poids.

Visitez le site d’Obésité Canada pour découvrir les traitements disponibles. Parlez a votre médecin pour determiner lequel de ces traitements pourrait vous convenir.

Comprendre votre appétit

Comprendre votre appétit

Avez-vous l’impression que votre « Interrupteur de satiété » est défectueux (il s’agit du signal de l’organisme qui vous fait savoir que vous avez assez mangé et supprime les fringales tenaces)? Saviez-vous qu’en fait, deux hormones majeures régissent votre appétit et déterminent à quel point vous avez faim ou vous sentez rassasié? Et qu’il existe dans votre cerveau deux systèmes qui déterminent si vous mangez pour soutenir vos fonctions vitales ou pour satisfaire une fringale? L’époque où vous vous rendiez responsable de vos fringales est révolue! La compréhension des mécanismes scientifiques aboutissant à une perte de poids atténuera votre culpabilité et vous permettra d’entretenir une relation saine et heureuse avec vous-même. Vous serez alors en mesure d’appréhender la gestion du poids dans une perspective positive.

Le contrôle de l’appétit peut être lié à des systèmes cérébraux

Deux systèmes dans le cerveau affectent l’apport alimentaires. L’un d’eux est responsable pour régler la faim, tandis que l’autre vous amène à manger en fonction de vos goûts ou de vos désirs,.

Faim physiologique ou corporelle – Le système homéostatique de l’hypothalamus

Le système homéostatique de l’hypothalamus règle l’appétit. Il peut soit réduire l’appétit ou provoquer une sensation de « faim corporelle » pour que l’organisme obtienne l’énergie et les nutriments dont il a besoin. La faim corporelle est régulée par des hormones intestinales, la glycémie et les tissus adipeux. Pour gérer cette faim corporelle, il est recommandé de prendre régulièrement des repas équilibrés et de limiter la prise d’aliments riches en sucre et en gras. Ce faisant, vous serez fier de vos choix alimentaires et continuerez d’entretenir de saines relations avec vous-mêmes et avec la nourriture.

Faim récompense – Le système mésolimbique récompensant

Avez-vous déjà ressenti une envie irrépressible de manger même lorsque vous n’avez pas faim physiologiquement? Le système mésolimbique récompensant en est responsable! Ce système de l’organisme peut grandement influencer votre relation avec la nourriture. La faim récompense qu’il provoque est souvent liée au stress ou à l’alimentation émotionnelle. Le cerveau se sert ainsi de la nourriture pour s’adapter à des émotions difficiles. La bonne nouvelle est que vous pouvez effectivement gérer votre faim récompense en reconnaissant vos déclencheurs alimentaires . Le fait de connaître les besoins que votre organisme cherche à satisfaire vous permettra de prendre le contrôle de votre relation avec la nourriture. De prendre de bonnes décisions pour le reflet souriant que vous apercevez dans le miroir. Si vous saisissez que les fringales ne sont pas de votre faute, mais qu’elles résultent plutôt de mécanismes biologiques normaux, vous parviendrez de plus en plus à vous accepter et votre culpabilité disparaîtra. C’est une sensation merveilleuse!

Les hormones qui donnent faim ou produisent une sensation de satiété

Ghréline

Lorsque les taux de Ghréline sont élevés, le corps a une difficulté d’activer une sensation de satiété.
Donc, si vous vous sentiez coupable d’avoir faim même après avoir mangé, rassurez-vous. Il est tout à fait possible que des taux élevés de ghréline rendent impossible toute sensation de satiété.

Leptine

La leptine est l’hormone qui produit une sensation de satiété et qui, par conséequence, réduit l’appétit (Klok, Jakobsdottir et Drent, 2007). La leptine contribue aussi à arrêter les fringales et à diminuer la faim récompense (Volkow, Wang et Baier, 2011). « Mais attendez », dites-vous. « Si je ne me sens jamais rassasié, cela veut-il dire que je n’ai pas assez de leptine? » En cas d’obésité, la leptine est produite en quantité excessive à cause de la suralimentation et l’organisme développe alors une résistance à ces effets de suppression de l’appétit en raison d’une surexposition (Klok, Jakobsdottir et Drent, 2007). Si c’est votre cas, vous aurez beaucoup plus de mal à vous sentir rassasié. Si vous avez du mal à faire face à des fringales régulières, ne vous en rendez pas coupable! Ces hormones sont présentes chez tout le monde et nous exposent à des envies irrépressibles et puissantes qu’il n’est pas toujours facile de surmonter. Félicitations, vous avez appris quelque chose de nouveau! Avec un peu de chance, cette nouvelle compréhension vous permettra de mieux vous accepter. Vous le méritez.

 

Vos connaissances scientifiques affectent la manière dont vous gérez votre appétit

Comprendre les hormones et les systèmes cérébraux qui affectent votre appétit vous donne les rênes de votre alimentation. Ces connaissances supprimeront les émotions négatives associées aux fringales. Gardez à l’esprit tout ce que vous apprenez! Une nutrition adéquate, une pleine conscience et peut-être même des médicaments peuvent avoir une influence positive sur la manière dont vous gérez votre appétit.